L’essor du statut de la femme, pierre angulaire de la République… en débat au sein du « Forum de la République »

0
163

La-Tribune Economique (L’essor du statut de la femme, pierre angulaire de la République) – Lors de la récente commémoration de la fête nationale de la femme tunisienne et de la journée du savoir, l’Association « Forum de la République» a organisé en partenariat avec l’Organisation des Journalistes pour les Droits de l’Homme, une rencontre ayant pour thème « Les femmes tunisiennes entre législation et réalité », et ce, à la Maison de la famille sise à Tunis (El Menzah 6).

A cette occasion, le bureau tunisien de l’Organisation des Journalistes pour les Droits de l’Homme a suggéré la rédaction d’un projet de promulgation d’une loi régissant le congé de maternité en Tunisie.

Parallèlement, le débat a longuement passé en revue la loi 58 relative à la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes.

Dans son allocution, Adel El-Khabthani, le président du « Forum de la République », a souligné que « les femmes tunisiennes avaient fait des progrès significatifs dans la législation et les droits juridiques au fil des ans, L’État a mis en œuvre plusieurs lois visant à promouvoir l’égalité des sexes et à protéger les droits des femmes. En guise, d’exemple, la loi tunisienne, au niveau du statut personnel de 1956, a aboli la polygamie, accordé aux femmes le droit au divorce et à l’avortement et a fixé l’âge légal du mariage à 18 ans pour les deux sexes« .

Adel El-Khabthani a estimé que le « 13 août«  de chaque année était plus qu’une simple fête pour les femmes tunisiennes… C’est la fête d’une société dont les dirigeants avaient conscience que la libération de la femme était une libération de l’ensemble de la société. »

  • « En bref, le « 13 août » est un hommage aux femmes tunisiennes, qui confirme et valorise leur mérite et leur leadership« .

  • « De même qu’il est impératif de rendre un hommage appuyé à feu Habib Bourguiba, ancien Président de la République Tunisienne, ce grand visionnaire, pour avoir fait ce que d’autres n’avaient pas osé faire… »  

Selon certains intervenants « la femme est l’avenir de l’homme » et ce que les femmes tunisiennes accomplissent au quotidien et depuis des décennies, confirme que l’avenir de la Tunisie ne peut être meilleurs qu’avec l’essor du statut de la femme en tant pierre angulaire de la République. »

Le professeur Souâd Bouker, avocate, chef de service à l’Organisation Arabe des Jeunes Avocats et Secrétaire Générale du « Forum de la République » a fait valoir que le Forum est un espace associatif rassemblant des compétences nationales qui croient aux principes et aux valeurs de la République et qui sont ouvertes aux énergies actives, afin de reconstruire la République, exprimer les préoccupations des citoyens, soulever divers problèmes et proposer des solutions« .

Elle a déclaré que les membres du « Forum de la république » partagent la même ambition pour une République forte et juste, à travers la mise en place d’un projet national engagé pour l’Etat civil et inclusif de toutes les énergies. Elle a souligné que le processus de réforme doit s’appuyer sur la réconciliation nationale.

Hommages & Soutiens

En conclusion de cette journée de réflexions, un hommage a été rendu à une femme de la communauté rurale qui a pu se construire et gagner sa vie grâce au soutien de l’Association et à la fourniture de deux machines à coudre acquises grâce aux efforts des membres du « Forum de la république ».

 

Le Savoir… Une richesse à plébisciter

Quant à la commémoration de la journée du savoir, les enfants de la grande famille du « Forum de la république », nouveaux diplômés et élèves lauréats de certains concours et examens nationaux, ont été également honorés et ont véritablement égayé la fin de cette rencontre-débat.

***

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici