Le gouvernement s’attend en 2023 à un besoin de financement historique de 24 mil

0
145

Tunisie Tribune (besoin de financement historique) –  Le Budget de l’État pour l’année 2023 est estimé à 69.914 millions de dinars, contre 60.820 millions de dinars en 2022 (Loi de Finances Rectificative 2022 -LFR), soit une augmentation de 15%, et 54.855 millions de dinars en 2021.

Les ressources propres de l’État sont estimées à 46.424 millions de dinars, contre 41.130 millions de dinars dans la LFR 2022, soit une augmentation de 12,9%. Le gouvernement table sur une hausse des recettes fiscales de 12,5% (+4.496 millions de dinars) à 40.536 millions de dinars ainsi qu’une augmentation des recettes non fiscales de 42,8% à 5.534 millions de dinars.

Les dépenses du budget de l’État (hors remboursement du principal de la dette) sont projetées à 53.921 millions de dinars en hausse de 5,9% par rapport à leur niveau dans la LFR 2022. Par conséquent, le déficit budgétaire -avant dons et confiscations- ressort à 7.851 millions de dinars, contre 10.998 millions de dinars en 2022 (LFR2022).

Le déficit budgétaire -après dons et confiscation- s’élèvera ainsi à 7.497 millions de dinars (4,9% du PIB), contre 9.783,6 millions de dinars en 2022 (7,6% du PIB).

Par ailleurs, l’État devra rembourser en principal de la dette publique un montant record de 15.793 millions de dinars dont 9.121 millions de dinars en principal de la dette intérieure et 6.672 millions de dinars en principal de la dette extérieure.

Les Dépenses de Prêts et Avances Nets du trésor se limitent à 200 millions de dinars. Au niveau des recettes, les autres ressources de trésorerie affichent un montant négatif de 902 millions de dinars (principalement remboursement des BTC 13 et 26 semaines).

Par conséquent, le besoin de financement de l’État pour l’année 2023 (somme de Déficit budgétaire, remboursement principal de la dette et couverture des autres ressources de trésorerie) s’élève au montant historique de 24.392 millions de dinars.

Selon la loi de finances 2023, l’État compte couvrir ce besoin à hauteur de 9.533 millions de dinars d’emprunts intérieurs et un montant historique de 14.859 millions de dinars d‘emprunts extérieurs, soit l’équivalent de 4,8 milliards de dollars à lever en 2023 auprès des bailleurs étrangers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici