Evolution de 2% de la demande nationale de produits pétroliers

0
77

La-Tribune Economique (produits pétroliers) – La demande nationale de produits pétroliers, a enregistré une hausse de 2% entre fin septembre 2021 et fin septembre 2022, pour se situer à 3411 ktep, selon le rapport mensuel sur la conjoncture énergétique à fin septembre 2022, publié par l’Observatoire national de l’énergie et des mines.

Cette hausse est due principalement, aux mesures prises par le gouvernement en 2021, pour contenir la propagation de la pandémie du COVID-19. Ainsi, l’observatoire a noté une hausse de la demande des essences de 7%, du jet de 77% et du GPL de 5%. Par contre la demande du coke de pétrole s’est replié de 18%.

La consommation de carburants routiers a enregistré une légère hausse de 1% sur la même période. Elle représente 64% de la consommation totale des produits pétroliers. La consommation de GPL a augmenté de 5% entre fin septembre 2021 et fin septembre 2022.

La consommation de coke de pétrole a diminué de 18%, sachant que ce produit est utilisé exclusivement par les cimenteries et qu’il est substituable par le gaz naturel et le fuel lourd. D’autre part, la consommation de jet aviation a enregistré une hausse importante de 77% à fin septembre 2022, par rapport à la même période de l’année précédente à cause de la relance des activités de secteur du transport aérien qui ont subit de plein fouet les répercussions de la pandémie du Coronavirus.

La demande totale de gaz naturel a enregistré une quasi-stabilité entre fin septembre 2021 et fin septembre 2022 pour se situer à 3858 ktep. La demande pour la production électrique a diminué de 6%, celle pour la consommation finale a augmenté, par contre, de 16%.

Le secteur de la production électrique reste, de loin, le plus grand consommateur de gaz naturel (72% de la demande totale à fin septembre 2022), la production électrique est en effet basée sur le gaz naturel à 98%. La baisse de la demande du secteur électrique est due à la limitation de la disponibilité du gaz naturel et ne reflète pas la demande du secteur électrique. Pour les usages finaux (hors production électrique), la demande de gaz naturel a évolué de 16% pour se situer à 1101 ktep. La demande des clients moyenne et basse pression a augmenté de 5% et celle des clients haute pression de 59%. Cette forte augmentation au niveau des clients HP est due essentiellement à la substitution partielle du petcoke par le gaz naturel pour certaines cimenteries.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here