EUR/USD : Une surprise dovish de la Fed fait exploser l’Euro Dollar de 150 pips en 4h

0
262

La-Tribune Economique (l’Euro Dollar) – Après une première partie de journée sous pression, la paire EUR/USD a affiché un puissant rebond hier après-midi, passant de 0.9705 vers 14h30 à un sommet à 0.9868 vers 18h, soit un gain de plus de 150 pips en moins de 4 heures, et a clôturé la semaine proche de son sommet, à 0.9862.

Le Dollar a en effet souffert d’une franche correction, avec le Dollar Index qui est passé de 113.82 à 111.61 pendant que l’EUR/USD bondissait.

En cause, on retrouve des spéculations sur un ralentissement de la hausse des taux de la Fed, suite à quelques déclarations qui ne sont pas passées inaperçues.

Un spécialiste de la Fed du WSJ évoque une hausse de taux de 0.5% en décembre

Notamment, Nick Timiraos, spécialiste de la Fed au Wall Street Journal et considéré comme très bien informé, a écrit hier que « les responsables de la Réserve fédérale se dirigent vers une nouvelle hausse des taux d’intérêt de 0,75 point de pourcentage » et se demandent s’il faut signaler une hausse plus faible en décembre.

Il a souligné une division au sein de la Fed, certains souhaitant ralentir le rythme des hausses et d’autres s’inquiétant du fait que l’inflation ne diminue pas selon lui.

« Les décideurs de la Fed sont confrontés à une série de décisions. Premièrement, vont-ils augmenter les taux d’un demi-point en décembre ? Et si c’est le cas, comment expliquer au public qu’ils ne reculent pas dans leur lutte pour empêcher l’inflation de s’enraciner ? »

Message dovish de Mary Daly

Peu de temps après ces commentaires, la présidente de la Fed de San Francisco, a surpris en tenant des propos dovish, soulignant que la Fed pourrait trop resserrer la politique, et évoquant, elle aussi, un possible ralentissement de la hausse des taux en décembre en disant « nous pourrions avoir une autre hausse des taux de 0.75%, mais ce ne sera pas 0.75% pour toujours ».

Le blackout de la Fed, à savoir la période de non-communication de ses membres avant la prochaine réunion, commençant ce samedi, les commentaires dovish de Daly, qui n’étaient pas programmés, pourraient être un message coordonné par la Fed pour réduire les attentes du marché d’une trop fort resserrement monétaire.

Powell pourrait craindre que le fait de laisser les marchés tabler sur une nouvelle hausse de 75 points de base en décembre et sur un taux final plus élevé ne l’oblige à s’y opposer plus tard, dans un important pivot qui auraient pu causer de graves turbulences. En outre, la Fed pourrait avoir été mal à l’aise face à une variation de 30 points de base des taux de 10 ans en trois jours et à l’envolée du dollar américain. Il ne fait aucun doute que des responsables étrangers ont également appelé la Fed, inquiets de la dépréciation de leur monnaie face au dollar. En bref, les propos de Daly hier ne sont pas un message à ignorer.

Seuils techniques à surveiller sur EUR/USD

D’un point de vue graphique, on notera que le brusque retournement haussier de vendredi après-midi sur EUR/USD n’a eu que peu de conséquences concrètes. En effet, la hausse a été arrêtée par la zone de 0.9870, qui avait également stoppé la hausse la veille, et qui est donc à considérer comme une résistance immédiate.

Au-dessus de ce seuil, peu d’obstacles peuvent être repérés avant la parité. Ensuite, il existe un obstacle vers 1.0135, puis 1.0100, et 1.0180/1.02.

En cas de retour de la baisse sur EUR/USD, la zone de 0.9700/0.9680 sera le premier support potentiel à prendre en compte, avant 0.96, puis 0.9530.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici