TICAD8: Des ingénieurs japonais détenus à Tunis-Carthage, pris pour des espions

0
243

La-Tribune Economique (TICAD8) – Les douanes tunisiennes ont détenu mardi pendant plusieurs heures un groupe d’ingénieurs spatiaux japonais à leur arrivée à l’aéroport international de Tunis-Carthage en possession d’un plan de satellite pris par erreur pour un dispositif d’espionnage, rapporte le site North Africa Post.

Selon l’Association tunisienne de l’espace, les ingénieurs ont été interrogés pendant deux heures et n’ont été libérés qu’après l’intervention des hautes autorités du pays.

Les experts, qui travaillent pour l’agence spatiale japonaise JAXA, sont arrivés dans le cadre du 8e sommet de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), qui doit se tenir ce week-end.

Ils devraient faire un certain nombre de présentations avant et pendant le sommet.

Selon le président  de l’Association spatiale tunisienne, Ahmed Fadhel, les douaniers ont pris le plan pour un dispositif d’espionnage.

« Les représentants de la troisième agence spatiale mondiale se seraient-ils amusés à prendre le risque de faire passer un vrai satellite dans une valise ? Nous les accueillons de cette manière lors de leur première visite en Tunisie ! » a-t-il dit.

En début de semaine, l’ambassadeur du Japon  en Tunisie a annoncé le lancement d’un comité chargé de stimuler les investissements et d’aider les investisseurs japonais à surmonter les difficultés, principalement les lourdeurs administratives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici