7 MDT de don de la part de la Société Financière Internationale (SFI) pour le transport hydraulique du phosphate (Métlaoui-Gabès)

0
176

La-Tribune Economique (Transport hydraulique du phosphate) – Signature ce lundi 7 août 2023, d’une convention entre la Compagnie des Phosphates de Gafsa et la Société Financière Internationale (SFI) affiliée au Groupe de la Banque Mondiale, sur le financement d’une étude d’une valeur d’environ 7 MDT qui seront accordé en don, relative à la réalisation d’un projet intégré pour le transport hydraulique du phosphate commercial du bassin minier vers les usines du Complexe Chimique Tunisien de Gabès et de Skhira et l’usine de Tifart.

La convention a été signée par Ridha Chalghoum Pdg de la Compagnie des Phosphates de Gafsa, et Georges Ghara, représentant résident de la SFI en Tunisie, en présence de la directrice de cabinet du ministère de l’industrie, des mines et de l’énergie, et le président de l’Autorité du partenariat public-privé. Elle a pour objectif de sécuriser l’approvisionnement en phosphate des usines du complexe chimique et ses laveries commerciales de manière régulière, en plus de les approvisionner les laveries, celles qui sont actuellement en service et celles en projet, avec de l’eau industrielle sans préjudice des économies d’eau de la région.

Le projet précité consiste en un pipeline et des installations de transport hydraulique du phosphate, depuis la zone d’assemblage de Metlaoui vers les usines du complexe chimique de Gabès et de Skhira, avec une capacité d’environ 10 millions de tonnes par an, ainsi qu’une usine de dessalement d’eau de mer et un pipeline pour transporter l’eau de la région de Skhira aux laveries de l’entreprise dans le bassin minier avec une capacité de production d’environ 100 mille mètres cubes par jour. Le tout, en plus d’une centrale photovoltaïque d’une capacité initiale de 30 mégawatts pour fournir l’énergie nécessaire au fonctionnement hydraulique et une usine de dessalement d’eau de mer, qui seront tous deux réalisés dans le cadre d’un partenariat entre les secteurs public et privé. Le Ministre de l’Economie et de la Planification a estimé le coût total de ce projet à environ 1.100 MDT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici