La Banque africaine de développement (BAD) nomme Jacques Edjangue vice-président chargé de la Gestion des personnes et des talents

0
121

La-Tribune Economique (Banque africaine de développement) – Edjangue est un cadre chevronné de haut niveau ayant à son actif plus de 28 ans d’expérience dans les institutions multilatérales, dont 21 ans au Groupe de la Banque Africaine de Développement

La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a nommé M. Jacques Edjangue au poste de vice-président chargé de la Gestion des personnes et des talents, avec effet au 16 juin 2023.

Avant cette nomination, M. Edjangue était vice-président par intérim chargé de la Gestion des personnes et des talents. Auparavant, il avait servi comme directeur par intérim du Département des ressources humaines et directeur du Département des services linguistiques du Groupe de la Banque de juin 2020 à juin 2022.

De nationalité camerounaise, M. Edjangue est un cadre chevronné de haut niveau ayant à son actif plus de 28 ans d’expérience dans les institutions multilatérales, dont 21 ans au Groupe de la Banque africaine de développement.

Il a été nommé en juin 2022 à la tête de la nouvelle vice-présidence chargée de la Gestion des personnes et des talents. La banque a créé cette nouvelle structure pour accorder beaucoup plus d’attention et de visibilité à la gestion des personnes et des talents à la Banque et pour renforcer l’engagement du personnel et leur expérience globale.

Edjangue a rejoint la Banque africaine de développement en 2002. Il y est passé chef de division en 2011, et à partir de 2017, il a occupé la fonction de directeur des Services linguistiques de la Banque.

Il a contribué à instaurer, diriger et gérer plusieurs réformes des ressources humaines au sein de la Banque. Citons parmi ces réformes la dotation stratégique en personnel, la stratégie de gestion des personnes, le cadre de gestion de la performance, les contrats de performance des cadres exécutifs, le travail à distance, les conseils des talents, le cadre de rémunération globale et les académies de leadership.

La connaissance approfondie que M. Edjangue a du personnel et de la culture organisationnelle de la Banque a permis de développer une opinion très positive de l’institution en interne, avec un taux d’engagement du personnel de 87 %. Il a également contribué à améliorer de manière notable la gestion des performances, le taux d’évaluation des performances ayant atteint un niveau sans précédent de 99 % en 2022.

Sous le leadership de M. Edjangue, la Banque a obtenu, en janvier 2023, la certification EDGE. EDGE est la principale certification mondiale en matière d’évaluation de l’égalité des sexes et de diversité sur le lieu de travail. Grâce à cette certification, la Banque est reconnue comme une institution qui démontre, dans ses politiques et ses actions, son engagement en faveur de l’inclusivité dans la gestion des personnes et des talents.

Edjangue avait été nommé en 2000 en qualité de directeur adjoint et représentant permanent adjoint à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). À ce titre, il a représenté l’OIF auprès de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique et de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie. Il y a dirigé plusieurs programmes et initiatives visant à renforcer la coopération et le partenariat, et à promouvoir le multilinguisme et la diversité culturelle au sein des organisations sœurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici