La Tunisie 8e fournisseur de l’UE en habillement avec une part de marché de 3,06%,  au cours du 1er trimestre 3023

0
221

La-Tribune Economieque (l’UE en habillement) – Selon les analyses du Centre technique du textile (CETTEX), les exportations  tunisiennes vers l’Union Européenne ont accusé une hausse considérable de +16,28% par rapport aux 3 mois de l’année 2022.

La Tunisie a enregistré une croissance à deux chiffres sur les principaux marchés traditionnels  de l’UE à l’exception de l’Espagne où les exportations tunisiennes se sont effritées de -2,58%.

Par contre la Tunisie a fait mieux en termes d’exportations enregistrant une croissance significative de +31,19%. Le pays se positionne au 3ème et au 4ème rang respectivement sur les marchés français et italien.

En revanche, les importations européennes d’habillement se sont élevées en valeur à 21,817 milliards d’euros  et marque une légère régression de -0,65% par rapport à la valeur enregistrée durant les trois premiers mois de 2022.

Certains pays fournisseurs ont subi les conséquences de la guerre russo-ukranienne, surtout au niveau de  l’inflation dans la zone euro, la majoration du coût de l’énergie et du transport… Ces effets ont influencé sur leurs chiffres d’affaires à l’exportation comme la Chine (-14,04%), la Turquie (-8,83%), le Cambodge (-1,98%), le Sri Lanka (-12,68%) et l’Indonésie (-2,83%).

Pour la Tunisie, elle tente de surmonter les conséquences de la crise économique en Europe (inflation, baisse de consommation.

L’attractivité du site de production tunisien pour les donneurs d’ordres européens peut être renforcée à la faveur de la nouvelle stratégie de l’UE qui vise le développement durable à travers un nouveau business model (Economie Circulaire, l’exigence du passeport digital de chaque produit, la réduction de l’empreinte carbone de chaque produit,…), selon le même rapport.

Cette nouvelle stratégie qui représente une opportunité pour le secteur de l’habillement,  requiert la mise en place d’un plan d’action rapide (Quick wins). Ceci consiste en la modernisation  du cadre réglementaire pour encourager les investissements Green et Blue, et faciliter le Transfert de la technologie   et du savoir faire dans le secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici