Une vingtaine d’entreprises publiques et privées rejoignent le «Pacte de Tunis pour l’exportation»

0
104

La-Tribune Economique (Pacte de Tunis pour l’exportation) – Plus de 21 managers et représentants de structures et institutions publiques, privées et économiques ont signé, vendredi 5 mai,  la « Tunisia Export Team » en marge de la célébration du 50ème anniversaire de la création du Centre de Promotion des Exportations de Tunis « CEPEX ».

La charte vise, à établir un programme national intégré de promotion dans le cadre d’une vision participative unifiée qui atteint les principaux objectifs et renforce la présence active et encourageante de la Tunisie dans tous les événements internationaux, et ce, dans une coordination unifiée qui évite le chevauchement des tâches et la dispersion des efforts, selon la ministre du Commerce et du Développement des exportations, Kalthoum Ben Rjeb.

Et dans le cadre du  cinquantenaire  du CEPEX, des « Trophées de l’Exportation » seront attribués à ces entreprises tunisiennes exportatrices afin de les récompenser pour les efforts entrepris pour le développement de leur activité à l’exportation, la conquête de nouveaux marchés et la mise en œuvre d’une approche innovante et réussie à l’international.

Le principal critère adopté pour l’attribution des différents prix est la performance à l’exportation au cours des cinq dernières années (meilleure moyenne du chiffre d’affaires export réalisé au cours de la période 2018-2022).

Les critères de l’innovation, la diversification des marchés d’exportation et l’implantation à l’étranger ont été pris en considération pour les startups.

Une  hausse des exportations de  72% vers l’Europe

La ministre a assuré d’une «  nouvelle phase de relations  entre la Tunisie et son premier partenaire, l’Union européenne », notamment après que l’augmentation des exportations de la Tunisie vers les pays européens a atteint 72% au cours du premier trimestre 2023, malgré le recul notable de la croissance économique sur le vieux continent.

La Tunisie s’efforce également d’élargir et de diversifier ses partenaires économiques et commerciaux dans le monde en Asie du Sud-est, en Amérique  afin d’assurer une croissance économique plus rapide, a-t-elle déclaré, notant que la politique de soutien aux exportations de la Tunisie connaîtra une nouvelle étape historique.

Elle a ajouté que les exportations tunisiennes ont connu au premier trimestre 2023 un développement et une augmentation de 10,9% pour atteindre 15.614.7millions de dinars contre 14.081.7 millions de dinars au cours de la même période de 2022. Ces résultats ont entraîné une réduction du déficit commercial pour atteindre 3846 millions de dinars contre 4369 millions de dinars au cours du premier trimestre de l’année dernière, en raison du développement des importations d’énergie et de céréales, mais il existe un potentiel d’exportation qui doit être bien exploité à l’avenir pour développer ces chiffres et soutenir la compétitivité de nos produits mondiaux.

« La Tunisie est un pays purement biologique »

De son côté, le fondateur du groupe CHO (conditionnement de l’huile d’olive), Abdelaziz Makhloufi, a indiqué, dans une déclaration à African Manager, qu’aujourd’hui, la Tunisie est considérée comme un atout pour le secteur oléicole, et un avantage compétitif par rapport à ses concurrents.

« La Tunisie est naturellement biologique, et a l’avantage d’avoir 320 jours de soleil sur toute l’année, donc pas d’humidité, pas d’insectes, et de ce fait, pas de pesticides qui provoquent un danger, aussi bien pour l’environnement que pour la santé », a-t-il assuré.

En outre, l’origine de l’huile d’olive exportée est identifiée. Ceux qui achètent de l’huile d’olive tunisienne savent d’où elle provient, contrairement à nos concurrents, à l’instar des Italiens, qui ne connaissent pas l’origine de l’huile d’olive et font des mélanges. L’oléiculteur  a, d’autre part, indiqué que la Tunisie est un grand pays producteur et exportateur, la production étant de 220 mille tonnes, et la consommation tunisienne s’élève à 40 mille tonnes, il y a donc un grand potentiel exportable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici