QNB Tunisie : Des pertes dépassant le capital de la Banque

0
387

La-Tribune Economique (QNB Tunisie) – La Qatar National Bank (QNB) de Tunisie oeuvre, depuis plusieurs années, à respecter les ratios de solvabilité afin d’honorer ses engagements financiers et de respecter les normes de couverture stipulées par la Banque Centrale de Tunisie. Cependant, ces objectifs demeurent difficiles à atteindre.

Le rapport général des Commissaires aux comptes, publié récemment, a souligné, dans une lecture des états financiers de la QNB au 31 décembre 2021, que la situation de la banque est non conforme aux dispositions de l’article 388 du Code de Sociétés commerciales, puisque ses fonds propres ne représentent même pas la moitié de son capital, suite aux pertes enregistrées dernièrement.

L’article 388 stipule, que le conseil d’administration de la Banque doit, dans les quatre mois suivant la date d’approbation des comptes, convoquer une assemblée générale extraordinaire pour statuer sur cette question.
Dans ce cadre, une assemblée générale extraordinaire, tenue le 15 février 2022, avait décidé d’augmenter le capital. Une année après, la banque a convié ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire, qui s’est tenue le 22 février 2023, en vue de statuer sur cette augmentation de capital social à 644 MD.

Le rapport de Commissaires aux Comptes a noté que malgré cette décision, la situation de la banque reste critique pour trois raisons principales, dont la plus importante est le niveau élevé des crédits carbonisés à 640,7 MD, ce qui représente 51% du total des prêts, et la faiblesse du produit net bancaire (PNB), qui ne dépasse pas 25,9 MD, contre un accroissement de la charge salariale à 36,4 MD, outre un part de marché réduit, au niveau des dépôts de la clientèle, ne dépassant pas 1,2%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici