Moody’s: Le retard de l’approbation d’un accord avec le FMI accroîtra le risque de dégradation de la notation souveraine de la Tunisie

0
217

La-Tribune Economique (Moody’s)- L’agence de notation américaine Moody’s a annoncé aujourd’hui que le retard enregistré dans l’approbation finale d’un nouveau programme de financement avec le Fonds Monétaire International (FMI) est de nature à exacerber davantage les risques de financement extérieur de la Tunisie et d’éroder ses réserves de change.

D’après la note publiée suite à la déprogrammation de l’examen du dossier de la Tunisie par le Conseil d’administration du FMI, Moody’s a considéré que ce retard accroîtra le risque de dégradation de la notation souveraine de la Tunisie qui est actuellement de Caa1 et sous examen en vue d’une dégradation.

Et d’ajouter que ce retard est susceptible d’aggraver la situation de la Tunisie qui est « déjà difficile » en raison des risques de liquidités « de plus en plus élevés » et de sa vulnérabilité extérieure, ce qui expose le pays à un défaut de paiement.

Un nouveau programme du FMI s’avère “crucial” pour le pays, car il permettrait d’attirer de nouveaux fonds supplémentaires de partenaires multilatéraux et bilatéraux, dont l’Union Européenne et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), à des coûts abordables.

La finalisation du budget 2023 demeure probablement une condition à la conclusion de l’accord de financement avec le FMI, actuellement en suspens” lit-on dans la note de Moody’s.

Rappelons que le dossier relatif à l’examen du programme de réformes de la Tunisie avait été retiré le 14 décembre dernier de l’ordre du jour de la réunion du Conseil d’administration du FMI prévue pour aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici