Les derniers chiffres phares et en exclusivité du marché locatif tunisien

0
410

La-Tribune Economique (Les derniers chiffres phares) – Mubawab Tunisie publie son observatoire sur le marché locatif du parc immobilier tunisien au premier semestre de 2022.

À travers cette étude, Mubawab analyse plusieurs indicateurs du secteur de la pierre tels que l’évolution des prix et des superficies, l’équilibre offre et demande, et la moyenne des prix par zone géographique clé.

La location longue durée toujours en bonne santé

La location longue durée séduit de plus en plus de locataires potentiels. 39 % des visiteurs du site Mubawab Tunisie sont à la recherche d’une location longue durée dont 70 % qui prévoient de louer un appartement.

Une évolution des prix ininterrompue

Sur la période janvier-juin 2022, une progression significative de 10,8% a été enregistrée pour la location d’un appartement vide. Une hausse de 3,7% a été notée en glissement annuel.

Le loyer d’un appartement vide a poursuivi sa hausse jusqu’au mois de mai atteignant les 4,9 % suivi par une baisse de 3,3 % pour le sixième mois de l’année.

Une timide augmentation pour les superficies en Tunisie

D’après les données recensées depuis le site de Mubawab Tunisie, la superficie moyenne de la location d’un appartement en Tunisie est de 127m² (soit 3m² de plus par rapport au deuxième semestre de 2021 et 2m² par rapport à la même période de l’année précédente).

Certaines zones du nord-est du pays, telles que La Soukra, Les Jardins de Carthage et Nabeul ont vu leurs superficies diminuées avec, respectivement, 13m², 4m² et 3m² par rapport au deuxième semestre de 2021.

Une demande plus importante

La croissance de la demande locative a été proportionnellement plus grande, estimée à 6,6 fois par rapport à l’offre.

Néanmoins, le parc locatif a été témoin d’un amoindrissement​​ important de 17 % au premier semestre de 2022 après un rebond de 50% en fin de 2021.

Prix moyen par ville

Concernant la typologie S+3 et avec une moyenne des prix supérieur à 2000 dinars/ mois, ce sont les zones du Les Berges du Lac 2 (2700 DT), Carthage (2505 DT), La Marsa (2175 DT) qui occupent les premières marches du podium des villes les plus chères. Pour la même configuration (S+3), les loyers moyens oscillent entre 880 DT et 920 DT dans les zones de El Ghazella (880 DT), La Manouba (900 DT), El Mourouj (920 DT) et Boumhel-Bassatine (900 DT)

Les régions du Sahel et du Cap Bon affichent, quant à elles, des loyers de S+3 supérieurs à 875 DT par mois.

Le loyer moyen le plus élevé au Sahel se trouve à El Kantaoui avec 1300 DT, suivi de près par la banlieue de Hammam Sousse (1150 DT) et Khezama (1100 DT).

Le gouvernorat de Nabeul demeure abordable avec des moyennes en dessous de 1000 DT, dont 970 DT à Hammamet et 975 DT à Nabeul Ville).

« Malgré une baisse considérable de la demande, le marché locatif tunisien s’avère résilient et confirme son attractivité », commente Anis Gharbi, Country Manager de Mubawab Tunisie.

Méthodologie 

Les observations qui remontent dans ce rapport correspondent à des logements destinés exclusivement à l’habitation et à la location, annoncés sur le portail pendant le premier semestre de 2022.

Sont exclus : les biens à usage commercial, les biens fonciers, les fermes, et bien à la vente.

Les prix moyens sont calculés par zone géographique, dans l’ensemble et pour chacun des segments retenus pour les appartements vides sur la base des annonces de location publiées sur Mubawab.tn.

À propos de Mubawab

Mubawab est la plateforme digitale de référence dans le secteur immobilier national.

Mubawab offre à ses utilisateurs un éventail d’annonces proposées par les professionnels du secteur. La notoriété de Mubawab lui vaut aujourd’hui la confiance des internautes, avec 500.000 visites par mois. Avec un portefeuille clients de près de 400 partenaires et plus de 40.000 annonces actives, le portail est une valeur sûre pour les agences et promoteurs immobiliers en Tunisie. Mubawab, filiale du groupe EMPG, est aujourd’hui le leader incontesté sur le marché tunisien, au Maroc et en Algérie. C’est le premier portail immobilier qui cherche à révolutionner les métiers de l’immobilier, le structurer et accompagner la dynamique que connaît ce secteur à fort potentiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici