Le tourisme français offre 12000 postes de saisonniers à des Tunisiens sur 3 ans

0
190

La-Tribune Economique (tourisme français) – La chance sourit à qui sait attendre. Et, voilà qu’après deux années de disette et de manrasme, le tourisme reprend de la vigueur, avec une hausse des arrivées et, aussi, des postes d’emploi à l’étranger.

Un accord a été signé, ce mercredi, à la Cité de la Culture à Tunis prévoyant l’ouverture du marché de l’emploi dans le secteur des services touristiques et hôteliers en France à 4 000 jeunes (hommes et femmes) tunisiens chaque année pour une durée de trois ans, renouvelables, et pour une période saisonnière déterminée, au terme de laquelle le bénéficiaire revient en Tunisie pour travailler dans le secteur du tourisme ou pour lancer des projets dans le secteur.

L’accord a été signé par la directrice générale de l’Agence nationale pour l’emploi, Ferihane Korbi Bosoffara et le président confédéral de l’Union française des métiers et des industries de l’hôtellerie, Roland Héguy. La cérémonie s’est déroulée en présence de pas moins de trois ministres tunisiens ceux de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Nasreddine Nsibi, du Tourisme, Mohamed Moez Belhassen et des Affaires sociales, Malek Zahi. et du gouverneur de Tunis, Kamel El-Fékih,

En juillet prochain, l’Agence nationale pour l’emploi ouvrira les inscriptions à des formations d’une durée maximale de six mois pour les postulants à un emploi en France, a fait savoir la directrice de l’agence, Ferihane Korbi Bosoffara.

Selon Roland Héguy, l’union française des métiers et des industries de l’hôtellerie représente 320 mille entreprises employant 2 millions de salariés, soulignant que les employés saisonniers du secteur hôtelier seront rémunérés conformément aux conventions collectives en vigueur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici