Exposition-vente caritative de 100 œufs d’artistes au « Culturel » en Soutien aux enfants de SOS Village

0
63

La-Tribune Economique (Exposition-vente caritative de 100 œufs) – « Œuforique » est l’intitulé d’une exposition-vente caritative exceptionnelle de 100 œufs imaginés par 108 artistes qui se tient du 27 janvier au 11 février 2024 à la Librairie Culturel Gammarth, dans la banlieue de Tunis. Chaque œuvre est dédiée à la vente et la totalité des recettes des ventes sera reversée à l’association « SOS villages d’enfants ».

Cette exposition dont le vernissage a eu lieu eu samedi soir 27 janvier 2024, est placée sous le commissariat d’Amira Zili. Elle est organisée par la Librairie Culturel de Gammarth avec le soutien de l’Association tunisienne des villages d’enfants SOS et BTK bank.

  • Dans son attachement aux enfants et aux actions caritatives d’une manière générale, Son Excellence Anne Guéguen, Ambassadrice de France en Tunisie, n’a pas hésité, dans une démarche non officielle, à visiter l’Exposition, à apporter son soutien et à se mettre à l’écoute… 

A cette occasion, le patron de l’Association tunisienne des villages d’enfants SOS a lancé un double appel aux artistes et aux tunisiens afin de parrainer les enfants qui logent dans les divers villages SOS et permettre à l’association d’élargir son action humanitaire au profit de l’enfance en danger à travers toute la République.

Le fondateur des Librairies « Culturel », Hassen Jaied, a présenté « une exposition historique réalisée en collaboration avec l’une des plus grandes et plus belles associations de défense des enfants vulnérables, SOS villages. Cette initiative a permis de réunir cent artistes autour d’une même cause, venir en aide aux enfants vulnérables. ».

Il a tenu à préciser que les œuvres sont destinées à la vente et toutes les recettes iront à SOS villages qui encaisse l’argent des ventes à travers une équipe présente dans la librairie durant les 15 jours de l’exposition qui se poursuivra jusqu’au 11 février. »

Le prix des œuvres varie entre 500 et 7000 dinars. Pour la première journée, les ventes ont dépassé les 100 milles dinars. », a fait savoir le patron de la librairie Culturel Gammarth. Ce haut lieu de la littérature s’est transformé en espace d’exposition qui réunit les amoureux de l’art et des personnes généreuses qui souhaitent acheter une œuvre sous forme d’oeuf géant et contribuer au bonheur d’un enfant.

Mohmed Megdich, président de l’Association tunisienne des villages d’enfants SOS a présenté cette exposition qui « est organisée à l’initiative d’une institution privée, la Librairie culturel Gammarth, afin de rassembler cent artistes qui s’engagent dans une action caritative et une idée assez noble ».

A travers son président, l’association a lancé un appel à tous les artistes dans les différents secteurs afin d’adhérer au parrainage d’un nombre d’enfants dans les villages SOS Tunisie. Le but de cette action étant de réunir 1000 artistes tunisiens qui s’engagent à parrainer un enfant travers une contribution mensuelle de 100 dinars chacun.

L’association compte également sur la générosité des Tunisiens, notamment les sociétés, afin de contribuer à cette action en vue de permettre à l’association d’avoir un budget suffisant et prendre en charge les enfants qui logent sur ses divers villages. « Sauver un enfant dès la naissance permettra de sauver toute une génération et donner l’espoir pour tout jeune Tunisien et pour tout enfant de SOS villages d’avoir les même droits qu’un autre enfant vivant chez ses parents », a estimé Megdich.

« Plus que 15 pc de son budget actuel sont des financements publics, et son association espère renforcer son budget pour atteindre les 20 millions de dinars ». Présentant les villages SOS Tunisie, il a déclaré que ces villages accueillent 2500 bénéficiaires avec un budget de 13 millions de dinars.

Pour l’année 2024, le programme de renforcement de la famille au sein de l’association envisage de recruter 2500 nouveaux bénéficiaires à Siliana, à Gammarth, Mahres et Akouda afin d’atteindre les 5000 bénéficiaires.

L’association SOS villages accueille, sur décision du juge, des enfants dès la naissance jusqu’à l’âge de six ans. Chaque groupe d’enfants loge avec une accompagnatrice, appelée ‘maman’, dans une maison au sein de l’un des villages SOS qui prend en charge l’enfant jusqu’à l’âge de 24 ans. Le coût de prise en charge d’un enfant SOS Tunisie avoisine les 5000 dinars annuellement. L’association veut atteindre le nombre de 30 milles enfants pris en charge.

D’autres actions sont au programme de l’association qui a entamée l’année 2024 par une action destinée aux sportifs à Mahres (Sfax) et espère rassembler 1000 sportifs pour épauler ses efforts en vue de sauver l’enfance en danger. Les actions de l’association se poursuivent suivant un agenda mensuel qui permet de collecter des fonds supplémentaires au profit de ses villages d’enfants.

L’origine de SOS villages remonte à l’année 1949 avec Hermann Gmeiner qui avait construit le premier village d’enfants SOS à Imst, en Autriche. Aujourd’hui, SOS Villages d’Enfants est actif dans 136 pays et territoires à travers le monde, aidant des centaines de milliers d’enfants chaque année par le biais de soins adaptés, de renforcement de la famille, d’écoles, de centres de santé et d’autres projets d’appui communautaire.

Fondée en 1981 en vertu de l’accord conclu entre le Gouvernement Tunisien et SOS-Kinderdorf International, l’Association Tunisienne des Villages d’Enfants SOS est une organisation non gouvernementale affiliée à la Fédération Internationale des Villages d’Enfants SOS. Elle œuvre pour la satisfaction des besoins et la protection des droits des enfants vulnérables, orphelins ou abandonnés qui ont perdu la prise en charge parentale ou qui risquent de la perdre.

  • L’exposition sera visible tous les jours de la semaine, de 9h00 à 19h30.

Mohamed Megdiche, Président de SOS Village, en Vidéo :

***

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici