Le guide “Taste Atlas” dresse la liste des desserts turcs à ne pas manquer

0
85

La-Tribune Economique (guide “Taste Atlas”) – La popularité des douceurs turques a été mise en avant dans le guide “Taste Atlas” qui a sélectionné plusieurs desserts turcs célèbres dans son « Top 100 Desserts in the World ».

Reflétant un profond héritage culturel et des centaines d’années de tradition, la cuisine turque est acclamée dans le monde entier – et cette renommée inclut certainement les desserts turcs. Certains considèrent qu’ils sont aussi fascinants que les richesses archéologiques et culturelles du pays – de nombreux guides de voyage les classant sur diverses listes des « meilleurs desserts du monde ». D’une saveur et d’une délicatesse qui conviennent à presque tous les palais, ils sont appréciés tant par les résidents que par les visiteurs.

Le « Baklava turc » enregistré dans le monde entier

Le baklava, sans doute le dessert turc le plus connu, est une délicieuse pâtisserie composée de couches de pâte phyllo fine remplies de noix finement broyées et arrosées d’un sirop sucré. Le baklava et l’emblématique baklava de Gaziantep – de la ville de Gaziantep, inscrite au Réseau des villes créatives de l’UNESCO pour sa tradition gastronomique – sont des desserts distincts dans le guide Taste Atlas. Le baklava de Gaziantep, également enregistré par la Commission européenne en tant que saveur unique de la cuisine turque, est l’un des plats les plus importants de la Türkiye dans la vie quotidienne et lors d’occasions spéciales. Bien que baklava soit le terme général pour désigner la pâtisserie, le dessert porte différents noms en fonction de sa préparation et de sa présentation. Par exemple, le fıstık sarma (roulé à la pistache), qui figure également dans l’Atlas des goûts, désigne un type de baklava à la pistache, la garniture la plus appréciée des baklavas. Roulée dans une seule feuille de phyllo, la fıstık sarma est faite avec une pâte de pistache dense, parfois appelée « beurre de pistache ». Représentation élémentaire du riche patrimoine culturel de la Türkiye, le baklava est un régal, quelle que soit sa forme ou son style.

Le künefe est un autre dessert turc traditionnel du Taste Atlas. Servi chaud, le künefe se compose de fromage non salé fondu pris en sandwich entre deux couches de pâte phyllo ou de pâte de semoule râpée, puis trempé dans un sirop sucré et garni de pistaches concassées. Le künefe le plus savoureux se trouve dans les provinces anatoliennes du sud-est de la Türkiye, et le « Antakya Künefe », le dessert mondialement connu de Hatay, a été enregistré par l’Union européenne en tant qu' »indication géographique protégée ».*

Un héritage traditionnel : Les desserts lactés

Les desserts lactés de Türkiye sont aussi populaires et délicieux que les autres délices culinaires du pays. Le fırın sütlaç (pudding de riz cuit) est un dessert traditionnel très apprécié, composé de lait, de riz et de sucre ; le pudding est cuit et sa surface brûlée est garnie de cannelle ou de noisettes. Bien que ce dessert classique soit disponible dans tout le pays, de nombreux amateurs affirment que les meilleurs fırın sütlaç sont servis dans les régions où l’on pratique l’élevage laitier.

Datant de l’époque ottomane, le kazandibi (pudding au lait caramélisé) a une consistance molle et une base légèrement brûlée. Le nom du dessert fait référence au fond brûlé du chaudron dans lequel il est préparé. Le kazandibi authentique est préparé en brûlant la couche inférieure du tavuk göğsü (pudding au blanc de poulet), le dessert à base de blanc de poulet effiloché. Cependant, la plupart des kazandibi sont servis avec du beurre, du lait, de la farine de riz, du sucre et de l’amidon, avec la partie caramélisée sur le dessus, sans poitrine de poulet râpée. Ce plat traditionnel est servi avec du café ou du thé turc, comme d’innombrables autres fabuleux desserts du pays.

Le Maraş Dondurma (crème glacée Maraş) figure également dans le guide Taste Atlas. Avec sa consistance dense, sa saveur et son arôme particuliers, le Maraş Dondurma est l’un des desserts préférés des habitants de la Türkiye. Le secret de cette remarquable confiserie réside dans ses ingrédients : la crème glacée est fabriquée avec du lait de chèvres nourries à l’herbe naturelle de Kahramanmaraş, tandis que le « salep » aromatique provient des racines des orchidées violettes qui poussent dans la région.

L’İrmik helvası, un autre dessert turc du Taste Atlas, est un élément indispensable de la culture culinaire anatolienne. Préparé avec de légères variations dans presque toutes les provinces, ce plat se compose de semoule, de beurre, de sucre, de lait et de pignons de pin. Il est souvent servi chaud, accompagné d’une boule de glace Maraş.

    

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici