Tunisie- UE : activer le mémorandum d’entente autour du partenariat stratégique global

0
80

LaTribune-Economique (Tunisie- UE)- Le ministre de l’Intérieur, Kamel Fekih, a affirmé l’engagement de la Tunisie à appliquer les législations nationales, dans le cadre  du respect complet des principes des droits de l’homme et des traités internationaux, à l’endroit des migrants irréguliers.

Recevant le président du groupe du parti populaire européen (PPE), au parlement européen, Manfred Weber, le ministre a salué « les efforts déployés par les différentes structures de l’Etat tunisien, et les unités sécuritaires, terrestres et maritimes, en vue de contrer ce phénomène, malgré les informations erronées, et les campagnes calomnieuses dirigées contre la Tunisie ».

La rencontre a permis de présenter des statistiques précises sur les opérations de migration irrégulière déjouées, ainsi que le nombre de migrants empêchés d’arriver sur les côtes européennes, dont la plupart sont de nationalités des pays subsahariens et du Sahel, rapporte le ministère de l’Intérieur, dans un communiqué.

« Ce fléau est géré par des réseaux criminels, à dimension internationale, dont l’action commence dans les pays exportateurs de migrants, pour arriver au territoire européen », ont-ils souligné.

Les deux parties ont convenu « d’activer le mémorandum d’entente autour du partenariat stratégique global entre la Tunisie et l’Union européenne, signé à Tunis le 16 juillet 2023, à travers l’appui des efforts de notre pays en matière de protection de ses frontières ».

L’accent a été mis sur l’importance que les organisations internationales spécialisées s’acquittent de leur rôle, en matière de prise en charge des migrants irréguliers, en coordination avec les structures gouvernementales tunisiennes, tout en œuvrant à accélérer les procédures de retour volontaire des migrants à leur pays d’origine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici