Régression du déficit de la balance commerciale alimentaire

0
112

La-Tribune Economique (balance commerciale alimentaire) – La balance commerciale alimentaire s’est soldée au terme du mois de juillet de l’année 2023, par un déficit de 496,1 MD. Le taux de couverture réalisé est de 89,1%, affichant une hausse de 2,4 points de pourcentage par rapport à fin juin 2023 où il avait alors atteint 86,6%.

La valeur des exportations est estimée à 4037,6 MD, celle des importations à 4533,7 MD, selon les chiffres publiés, mardi, par l’Observatoire National de l’Agriculture (ONAGRI).

La régression enregistrée du déficit est essentiellement, le résultat de la hausse des exportations de l’huile d’olive (+44,2%) et la régression des importations des céréales (-3,5%) et des huiles végétales (-21,5), et ceci malgré l’accroissement du rythme des importations du sucre (+139,4%) et du lait et dérivés (+69,8%).

La part des exportations alimentaires par rapport aux échanges commerciaux extérieurs du pays a enregistré une hausse de 0,4 point de pourcentage par rapport à fin juillet 2022, affichant 11,2% à fin juillet 2023.

La part des importations alimentaires par rapport aux échanges commerciaux extérieurs du pays a régressé de 0,4 point de pourcentage avec 9,8% enregistré à fin juillet 2023. Les achats des produits

céréaliers ont baissé de 14,9% en valeur et ont augmenté de 4,4% en volume.

Les prix des produits céréaliers (blé dur, blé tendre, orge et maïs) ont enregistré une baisse variant entre 16% et 30%.

En ce qui concerne les autres produits importés, la valeur et la quantité ont augmenté, à l’exception des huiles végétales, où la valeur et la quantité ont baissé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici