« Terminal RO-PAX » de Bizerte… 216 millions d’euros pour ce projet mixte (urbain & portuaire) moderne et connecté

0
143
  • D’un investissement total de 216 millions d’euros, le Terminal RO-PAX sera un port moderne et digital,
  • Il sera équipé des dernières technologies en matière de gestion, d’optimisation et d’interconnexion des opérations ainsi que des différents opérateurs de la communauté portuaire
  • Pour une croissance durable et inclusive

 

La-Tribune Economique (« Terminal RO-PAX » de Bizerte) – Dans le cadre du Forum régional sur le partenariat public/privé (PPP) en Afrique du Nord, organisé récemment à Tunis par la BAD, la CDC et l’Igppp autour du thème « Pour une croissance durable et inclusive », le groupement d’étude DTA-MAP-Setec a présenté, pour la première fois à la communauté africaine, les grandes lignes du projet “Terminal RO-PAX”.

Par cette même occasion, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Nord-Est Bizerte (Ccine Bizerte) et le groupement DTA ont organisé, vendredi 16 juin 2023 à Bizerte, une Session d’information qui a réuni les différentes parties prenantes entre investisseurs, bailleurs de fonds, autorités locales, société civile…, pour présenter officiellement ce projet.

Piloté par le groupement d’étude DTA-MAP-Setec, le terminal RO-PAX Bizerte Sud – Zarzouna est un projet portuaire avec une composante urbaine qui assure une interface avec la ville, partagée avec les différents acteurs locaux.

Un PPP actif et prometteur…

En effet, à la date du 18 août 2022, le groupement d’étude DTA-MAP-Setec a déposé un dossier à l’Office de la marine marchande et des ports pour la construction et l’exploitation d’un terminal portuaire privé en Tunisie. L’accord de principe a été donné par l’autorité compétente de l’État tunisien (en l’occurrence l’Ommp) et ce projet, qui sera réalisé en mode PPP (partenariat public-privé) commence à prendre forme. Actuellement, l’étude de faisabilité de projet et celle de marché ont été menées pour analyser le potentiel futur du projet.

“Baptisé “Terminal RO-PAX’’, il s’agit d’un projet de développement économique intégré, qui devrait se faire en partie sur la rive sud du canal de Bizerte et sur la baie du terminal pétrolier, ce qui permettrait d’accroître l’attractivité et la capacité portuaire de Bizerte… Ce projet, qui n’engage pas l’État financièrement, représente aussi l’exemple d’un terminal moderne et digital, équipé des dernières technologies en matière de gestion, d’optimisation et d’interconnexion des opérations et des différents opérateurs de la communauté portuaire. C’est un projet qui se veut, également, capable de s’adapter aux exigences environnementales qui évoluent d’une manière continue… Cette performance peut être pensée par l’utilisation d’équipements moins polluants comme l’électrification des navires à quai et l’accueil à terme d’une flottille de bateaux fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL)”, a précisé M.Borhène Dhaouadi, chef de projet Terminal RO-PAX.

Plus de 2.000 emplois directs et indirects

Capable de créer plus de 2.000 emplois directs et indirects, le Terminal RO-PAX est un investissement de 216 millions d’euros (dont 110 M€ pour la première phase et 106 M€ pour la deuxième phase), avec un périmètre d’intervention du projet qui s’étale sur 16 Ha, dont 13 Ha terre-plein portuaire.

Ce mégaprojet sera aussi capable de remédier à la congestion du trafic des passagers et rouliers dans le complexe portuaire La Goulette–Rades, d’offrir plus de développement au secteur et opérateurs industriels installés aux gouvernorats du Nord de la Tunisie, déployer une signature architecturale maritime moderne au cœur du chenal de Bizerte

“Le terminal de Bizerte au Nord de la Tunisie fera aussi économiser 2h et demie de navigation par rapport à Rades pour tout navire en provenance d’Europe, soit 5h à chaque rotation. Il se situe en Amont du pont mobile de Bizerte et ne subit pas les contraintes liées à l’accès au port et celle de l’attente en rade. Il se situe, également, sur l’axe autoroutier A4 qui relie la ville de Bizerte à Tunis et apporte aussi une nouvelle offre de trafic maritime RORO, Passagers et Croisières… ”, a encore précisé M Dhaouadi.

Et d’ajouter : “Actuellement, nous travaillons activement pour attirer les bailleurs de fonds vers le projet. Nous comptons aussi aller aux plus grands forums et salons mondiaux pour communiquer, convaincre et donner de la visibilité à notre projet…, à l’heure où nous constatons qu’il existe des acteurs du marché intéressés par Bizerte et par les terminaux modernes de passagers, de croisière et de Fret Maritime, ce qui ouvre les opportunités pour la région de Bizerte de se classer sur la carte des plus grands ports de croisière en Méditerranée. La concrétisation du projet Terminal RO-PAX met, donc, en évidence le besoin d’un terminal de passagers moderne, renforçant à cet effet le trafic terrestre, aérien et maritime ».

Sur un autre plan, le responsable est revenu sur les atouts de cette nouvelle infrastructure portuaire :

En effet, en dehors de sa position privilégiée, ce projet permet notamment une proximité de l’axe autoroutier nord-sud du pays reliant Bizerte jusqu’à la frontière libyenne et nord-Est / nord-Ouest jusqu’à la frontière algérienne, une proximité immédiate avec les différents sites de la zone franche de Bizerte, et des autres zones d’activités de la région (Menzel Jemil, Azib, Utique), une présence importante de l’industrie automobile implantée en Tunisie dans le grand Tunis, le nord-Est du pays et Bizerte tels que le groupe Leoni, Yazaki, Valeo, Coficab, Tunisie Câble, OneTech, Van Laak…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici