Change & Devises : face au Dollar US, l’Euro reste sous pression avant l’indice PCE et risque de chute à 1,05

0
162

La-Tribune Economique (Change & Devises) – L’EUR/USD a continué de chuter jeudi, marquant un creux à 1,0707, et la tendance immédiate semble toujours baissière ce vendredi matin malgré un léger rebond de la paire de devises à 1,0734.

Rappelons que l’aversion au risque est restée élevée sur les marchés hier, notamment en raison de l’impasse sur le plafond de la dette, aucun accord n’étant en vue entre la Maison Blanche et les Républicains.

Par ailleurs, les données économiques ont aussi favorisé la baisse de l’EUR/USD, avec un PIB allemand inférieur aux attentes du côté de l’Europe, tandis que le PIB des USA est quant à lui ressorti au-dessus du consensus.

En ce qui concerne la journée de ce vendredi, le calendrier économique reste chargé pour l’Euro Dollar, avec notamment les commandes de biens durables US et surtout l’indice Core PCE, réputé être la mesure d’inflation la plus surveillée par la Fed.

Des données supérieures aux attentes pourraient faire reculer encore davantage les attentes d’une pause dans la hausse des taux de la Fed. On rappellera à ce propos que le baromètre des taux de la Fed Investing.com témoigne actuellement d’une probabilité de 56,4 que la Fed décide d’une pause, un chiffre en nette baisse par rapport à plus de 71% hier matin.

Si les données US attendues aujourd’hui sont suffisamment solides pour faire passer cette probabilité sous la barre des 50%, ce qui fera d’une nouvelle hausse de taux le scénario de base, il faudra s’attendre à un nouveau renforcement du Dollar, et donc à une chute de la paire EUR/USD.

Consultez en direct les résultats des statistiques importantes pour EUR/USD dès leur publication sur le calendrier économique Investing.com

Seuils techniques à surveiller sur EUR/USD

D’un point de vue graphique, on notera que le seuil psychologique de 1,07 est un support immédiat pour l’EUR/USD.

Sous ce seuil, peu de soutiens concrets pourront être repérés avant la zone formée par le seuil psychologique de 1,05 et la moyenne mobile 200 jours actuellement à 1,0480, un seuil qui correspond également au creux de cette année.

Enfin, à la hausse, les MM100 et 50 jours à 1,0814 et 1,0902 seront les premiers obstacles potentiels à prendre en compte, avant le seuil psychologique majeur de 1,10 et le sommet annuel à 1,1095.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici