Les appartements de la SNIT à l’Ariana pris d’assaut… en toute transparence !

0
396

La-Tribune Economique (appartements de la SNIT) – Suite à des rumeurs circulant sur le net, selon lesquelles les candidats ont vite accouru  pour l’acquisition des appartements de la SNIT, mis en vente très récemment, et presque épuisés depuis, le directeur commercial de la Société Nationale Immobilière de Tunisie, Abdelkader Kassem, a tenu à clarifier les choses, indiquant que la vente d’appartements à Dar Fadhal, à la Soukra, dans le gouvernorat d’Ariana, s’est déroulée  conformément à toutes les procédures légales en vigueur.

Car sur les réseaux sociaux, les internautes ont pointé du doigt les prix, jugés exorbitants,  s’agissant d’une  première entreprise publique nationale chargée d’entreprendre, et ont également accusé la société de favoritisme.

Le responsable a expliqué, dans une déclaration à « African Manager », que ces rumeurs sont dénuées de tout fondement, soulignant que les clients étaient présents depuis les premières heures de la mise en vente, et que leur dossiers ont été traités  en fonction des selon les numéros qui leur ont été attribués en priorité de commande.

Les prix des appartements commencent à partir de 231 mille dinars pour une superficie d’environ 68,9 mètres carrés,  et de 266,8 mille dinars pour une superficie d’environ 99 mètres carrés, et de plus de 308 mille dinars pour une superficie d’environ 116 mètres carrés pour un appartement, et à un prix de plus de 540 mille dinars pour une superficie d’environ 202 mètres carrés pour un appartement double de type « duplex ».

Le directeur commercial a estimé que ces « prix sont raisonnables et très acceptables dans région de la Soukra » comparés  à ce qui est mis sur le marché par le reste des promoteurs immobiliers, qu’ils soient privés ou publics, ajoutant que « le cas de ruée vers l’achat d’appartements qui a été enregistrée en un temps record est la plus grande preuve que les prix sont appropriés, selon ses dires.

D’autre part, il est prévu qu’au cours de la période à venir, un autre lot d’appartements dans la région de Mrezgua du gouvernorat de Nabeul sera bientôt mis en vente, les prix commençant à partir de 2400 dinars par mètre carré, la SNIT cherchant à fournir des projets de logement à des prix raisonnables, mais de nombreux facteurs en dehors indépendants de la volonté de la société  ont provoqué la forte hausse des prix de l’immobilier sur le marché.

2023 : Une année difficile en termes de vente

Kassem a, par ailleurs, souligné que de nombreux ménages  ne sont pas maintenant en état d’acquérir un logement indiquant que l’année 2023 sera difficile au niveau des ventes.

Il a attribué la « hausse des prix » à la rareté des terrains constructibles et à la détérioration continue du pouvoir d’achat face à la hausse fréquente du taux d’intérêt,  relevant à cet égard de nombreux facteurs à l’origine de la hausse des prix, notamment la hausse spectaculaire des prix du carburant et des matériaux de construction, ainsi que la baisse du taux de change du dinar tunisien par rapport aux devises étrangères, principalement l’euro.

Il convient de noter à ce propos  que l’indice général des prix de l’immobilier a augmenté au cours du quatrième trimestre de 2021, de 6,2%, par rapport à la même période de l’année dernière, avec une baisse de la tendance (9% au trimestre précédent).

Selon les derniers indicateurs liés aux prix de l’immobilier publiés par l’Institut national de la statistique, les prix des appartements ont augmenté de 1,3% (8,5% + en moyenne enregistrés au cours des six dernières années 2015-2020).

Les prix des terrains résidentiels ont augmenté de 9,6 % (5,8 % en moyenne pour 2015-2020) et les prix des logements ont augmenté de 2,1 % (5,3 % en moyenne pour 2015-2020). Selon l’institut, le volume des échanges immobiliers pour le troisième trimestre consécutif continue de baisser, en baisse de 6,9% par rapport au troisième trimestre de la même année (après -7,6% et -5,7% les deux trimestres précédents).

Les ventes de terrains résidentiels ont diminué de 8,5 % et celles d’appartements de 1,6 %. L’indice des prix immobiliers, calculé pour la triple variation, a augmenté de 0,6 % au cours du troisième trimestre de 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici