Le commerce extérieur français enregistre un déficit abyssal en 2022 à 164 milliards d’euros

0
257

La-Tribune Economique (commerce extérieur français) – L’envolée des prix du pétrole, du gaz et de l’électricité, couplée à la dépréciation de l’euro, ont plombé le déficit commercial de la France en 2022 pour atteindre le chiffre record de 164 milliards d’euros. Mais ce ne sont pas les seuls facteurs qui expliquent ce chiffre : le pays paye également les conséquences d’une désindustrialisation à marche forcée ces vingt-cinq dernières années.

L’économie française subit de plein fouet les effets dévastateurs de la guerre en Ukraine. Un an après l’éclatement du conflit en Ukraine, l’appareil productif tricolore est toujours en plein marasme. D’après les chiffres communiqués par les douanes ce mardi 7 février, la balance commerciale tricolore a enregistré un plongeon abyssal. « La balance des biens clôture l’année avec un déficit de 164 milliards d’euros. Sur ce total, la moitié est imputable à cette balance énergétique et l’autre moitié est liée au déficit structurel qui lui se maintient »,  a déclaré le ministre en charge du commerce extérieur, Olivier Becht, lors d’un point presse.

Le déficit enregistré en 2022 est deux fois supérieur à celui de 2021 et 2,5 fois plus haut que la moyenne de la dernière décennie. « Le chiffre global de 2022 n’est pas une surprise. Il vient confirmer les chiffres des 11 premiers mois de l’année, » a déclaré Denis Ferrand, économiste et directeur général à COE-Rexecode interrogé par La Tribune. « Derrière ce chiffre, il y a des facteurs conjoncturels comme la crise exceptionnelle de l’énergie et des facteurs plus structurels. La France n’a pas réussi à enrayer son déficit de compétitivité. L’examen des résultats de parts de marché de la France dans la zone euro indique que la place de l’Hexagone s’est un peu affaiblie entre 2019 et 2022 » , a-t-il complété.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici