L’économie sociale et solidaire pourrait contribuer à 5 ou même 6% du PIB par an en Tunisie

0
175

Tunisie Tribune (L’économie sociale et solidaire) – La Tunisie est capable de porter la contribution de l’économie sociale et solidaire à 5 ou même 6% du PIB par an, dans un futur proche », a déclaré la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, lors d’un évènement parallèle, organisé, en marge du Forum économique mondial (WEF), tenu à Davos en Suisse, du 16 au 20 janvier 2023. « Nous espérons aussi, créer 40 à 50 mille emplois directs à travers le développement de cette économie qui se présente aujourd’hui, comme une alternative à l’approche classique du développement, laquelle a montré ses limites en termes de réduction du chômage et de la pauvreté « , a affirmé Bouden, invitée d’honneur de cet évènement qui s’est tenu le 19 janvier 2023. La cheffe du gouvernement a tenu à rappeler, lors de ce débat sur le thème « Débloquer l’économie sociale, vers une société inclusive et résiliente « , les mesures prises par la Tunisie pour booster l’entrepreneuriat social et solidaire.

A noter que l’OIT a publié en avril 2022, un rapport sur  » Le travail décent et l’économie sociale et solidaire « , qui montre que ce type d’économie sociale a le potentiel de générer de nouveaux emplois dans le cadre d’une reprise inclusive vers une économie axée sur les valeurs. Afin de libérer le potentiel de l’économie sociale, le rapport propose deux changements : faire progresser l’économie sociale existante et recalibrer l’économie au sens large pour qu’elle soit davantage axée sur les valeurs. Les décideurs politiques jouent un rôle particulier dans la création d’un environnement politique favorable à la réalisation de ces deux changements. Ils sont appelés à reconnaitre l’économie sociale et mettre en place des cadres réglementaires favorables à son développement. A ce sujet, la cheffe du gouvernement a rappelé les démarches et mesures prises par la Tunisie pour passer d’un modèle classique de développement à un paradigme économique plus inclusif et durable. Il s’agit de la loi sur l’économie sociale et solidaire adoptée en 2020, après une série de consultations tripartites avec le soutien de l’OIT pour créer un environnement propice à un modèle économique centré sur l’humain, plus équitable et inclusif en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici