En Vidéo, Mohamed Ben Cheikh (UTICA) : « les 5% de retenues à la source risquent d’asphyxier le secteur des boissons alcoolisées »

0
650

La-Tribune Economique (les 5% de retenues à la source) – Mohamed Ben Cheikh, Président de la Chambre Syndicale Nationale des Producteurs de Boissons Alcoolisées de l’UTICA, a accordé une déclaration à Tunisie-Tribune, à la fin d’une réunion assez houleuse tenue ce mercredi 28 décembre 2022 au siège de l’UTICA. Une réunion qui a réunit les producteurs et distributeurs des boissons alcoolisées ainsi que la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie,  les Restaurants et la grande distribution… La déclaration est reprise en vidéo ci-après dans son intégralité.

Cette réunion a été organisée suite à la promulgation de la loi des 5% de retenues à la source pour le secteur, et ce, dans le cadre de la Loi de Finance de 2023. L’affolement était de mise mais le bon sens a toujours prévalu tout au long de ce débat.

Certains distributeurs ont déploré le fait qu’ils travaillaient avec une marge brute de 5% et que par conséquent ils ne pouvaient pas avancer les 5% de retenues à la source sans se retrouver complètement bloqués au niveau de leur trésorerie. D’autres pensent que s’ils payaient tous les mois les 5% de retenues à la source, ils vont largement dépasser ce qu’ils ont à payer durant l’année…  voire des montants difficiles à récupérer auprès du fisc.

D’autres encore préconisent de plafonner les retenues à la source, durant l’année, à hauteur de ce qui a été payé l’année d’avant… Certains ont même évoqué la possibilité d’obtenir des crédits à des taux préférentiels et des assouplissements de la part de leurs fournisseurs afin de préserver cette fameuse trésorerie souvent défaillante.

Il est de fait que la répercussion sur le prix final pour le consommateur n’est pas encore claire et que par exemple certaines marges sont contrôlées comme celui de la bière et qu’il n’est pas question de l’augmenter malgré les surcoûts de l’opération, parce les « 5% de retenues à la source » ne sont pas une taxe supplémentaire…

La réunion s’est ainsi terminée sans prise de position commune en dehors du fait qu’une concertation va être organisée avec l’instance dirigeante de l’UTICA pour un Rendez-vous de sensibilisation auprès de la Ministre des Finances… Un communiqué va être rédigé dans ce sens.

En Vidéo, Mohamed Ben Cheikh (UTICA) :

En Photos :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici