La BCT participe à Alger à une Conférence bancaire interrégionale

0
228

Tunisie Tribune (Conférence bancaire interrégionale)- La Banque centrale de Tunisie a pris part  à Alger à une Conférence bancaire interrégionale ouverte dimanche 25 décembre à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire de la Banque centrale d’Algérie.

Lors de l’ouverture de la réunion, le premier ministre algérien Aimène Benabderrahmane a déclaré que la Banque d’Algérie compte adopter une monnaie numérique nationale sous le nom de «dinar numérique algérien».

 Le site « Le Journal d’Algérie » qui rapporte l’information a ajouté que cette décision entre dans le cadre de la numérisation des paiements.

Selon le même journal, Benabderrahmane a indiqué que «parmi les principaux ateliers ouverts à la Banque d’Algérie, figure la numérisation des paiements en s’orientant vers l’adoption d’une forme numérique de monnaie, dont elle assurera l’émission, la gestion et le contrôle sous le nom de dinar numérique algérien». Il a expliqué que «le dinar numérique algérien» constituera, à terme, un soutien à la forme physique de la monnaie fiduciaire.

«A l’ère du numérique, le besoin de renforcer la sécurité et le contrôle des systèmes de paiement se fera sans doute ressentir, de nouveaux enjeux auxquels la Banque d’Algérie doit faire face», a-t-il conclu.

La Conférence portant sur les défis futurs des banques centrales a vu la participation, outre les responsables des Banques centrales d’Algérie et de Tunisie, ceux de Palestine, de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), ainsi que des représentants du Fonds monétaire arabe. Elle a permis d’aborder les mutations et les défis de la politique monétaire, la supervision bancaire, ainsi que la digitalisation au service de l’inclusion financière. La conférence a été marquée, par ailleurs, par la présentation de plusieurs communications abordant les principales étapes qu’a connues la Banque d’Algérie depuis sa création le 13 décembre 1962 et qui a accompagné toutes les mutations économiques et financières de Algérie jusqu’à aujourd’hui. Les participants à cette rencontre ont formulé des recommandations à l’issue des travaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici