Renouvellement de 2 permis de recherche de phosphate et un de substances minérales

0
146

La-Tribune Economique (2 permis de recherche de phosphate)- Le ministère de l’Industrie, de l’energie et des mines a donné son accord pour le renouvellement de deux permis de recherche de phosphate «Sra Ouertane» et «Jebel Gouraia», jusqu’à début 2025,  selon des arrêtés publiés vendredi, 16 décembre 2022, au Journal officiel de la République tunisienne (JORT).

Le département ministériel a aussi renouvelé, d’une manière exceptionnelle, à l’Office national des mines, le permis de recherche de substances minérales du 3 ème groupe dit permis « Jebel Fej Lahdoum ».
S’agissant du permis de recherche de substances minérales du 5ème groupe dit permis « Sra Ouertane », il est renouvelé exceptionnellement pour une période de trois ans.

Suite à ce renouvellement, la durée de validité dudit permis expirera le 7 février 2025 inclus, et la Société d’études d’exploitation du phosphate de Sra Ouertane est tenue durant la période de validité du permis de recherche «Sra Ouertane» , de réaliser le programme minimum des travaux de recherche pour lequel elle s’est engagée et dont le coût total est estimé à 10 millions dinars.

En ce qui concerne le permis de recherche de substances minérales du 5ème groupe dit permis « Jebel Gouraia  » , il est renouvelé  pour une première période de trois ans. Sa durée de validité expirera, ainsi, le 4 avril 2025 inclus.
A cet effet, la Compagnie des phosphates du Nord est tenue aussi de réaliser le programme minimum des travaux de recherche prévu durant la période de validité du permis, et dont le coût total est estimé à 390 mille dinars.

Pour ce qui est du permis de recherche de substances minérales du 3ème groupe dit permis « Jebel Fej Lahdoum », il est  renouvelé exceptionnellement  pour une période de trois ans. Sa durée de validité expirera, ainsi, le 7 février 2025 inclus.
L’Office National des Mines est tenu durant la période de validité du permis de recherche, de réaliser le programme minimum des travaux de recherche pour lequel il s’est engagé et dont le coût total est estimé à 220 mille  dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici