Le déficit budgétaire baisse de 12,4%, à 3,6 milliards de dinars, en septembre

0
263

La-Tribune Economique (déficit budgétaire)- Le déficit budgétaire a baissé de 12,4%, à 3,6 milliards de dinars, à fin septembre 2022. A la même période de l’année dernière, il se montait à 4,1 milliards de dinars, c’est ce qui ressort de la note sur les « Résultats provisoires de l’Exécution du budget de l’Etat », publiée, samedi, par le ministère des Finances. Cette baisse du déficit est expliquée par l’accroissement de ressources budgétaires de 20,3%, à 28,5 milliards de dinars, au cours des neuf premiers mois de 2022, et ce, compte tenu de la hausse des recettes fiscales de 17%, à près de 26 milliards de dinars. Il importe de souligner que les recettes fiscales représentent 92% de l’ensemble des recettes de l’Etat.

S’agissant des charges budgétaires, elles ont évolué mais à un rythme moins important de 12%, à près de 31 milliards de dinars. Pour ce qui est des dépenses de rémunération, elles ont enregistré une hausse de 4%, pour dépasser les 15,6 milliards de dinars, ce qui représente 50,4% des charges budgétaires. De même, les dépenses d’intervention se sont accrues de 41,4%, à 8,3 milliards de dinars, et ceux des charges de financement (intérêts de la dette) ont augmenté de 16,2%, à 3,2 milliards de dinars, durant les trois premiers trimestres de 2022.Les ressources de trésorerie ont baissé de 21%, chutant de 13,2 milliards de dinars, en septembre 2021, à 10,4 milliards de dinars en septembre 2022. 72% de ces ressources sont mobilisées pour le remboursement du principal de la dette

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici