Organisation Internationale pour les Migrations -TUNISIENS RÉSIDENTS À L’ÉTRANGER : Lancement du premier guide de l’investissement

0
156

La-Tribune Economique (guide de l’investissement) – Ce projet vise à contribuer au développement économique des régions du nord-ouest et du sud-est de la Tunisie, à fort potentiel migratoire, à travers la mobilisation et l’engagement de la diaspora tunisienne, plus particulièrement celle établie en Italie.

Dans le cadre du projet Mobi-TRE « La migration comme ressource : mobilisation de la diaspora tunisienne et stabilisation des communautés défavorisées en Tunisie », l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) annonce le lancement, le 15 octobre, du premier Guide de l’investissement pour les Tunisiens résidant à l’étranger (TRE).

Développement économique des zones marginalisées

Le projet Mobi-TRE dans sa composante Hajti Bik, mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et financé par l’Agence italienne de coopération au développement (AICS), vise à contribuer à la création d’emplois et au développement économique des zones particulièrement marginalisées dans les gouvernorats du Kef et de Jendouba (Nord-Ouest), Médenine et Tataouine (Sud-Est), à travers la mobilisation et l’engagement de la diaspora tunisienne. Il s’adresse  tout particulièrement aux TRE, notamment les citoyennes et citoyens établis en Italie, de profils décideurs, entrepreneurs, investisseurs, promoteurs d’idées, qui sont sensibles à l’investissement et potentiellement intéressés à investir ou à entreprendre en Tunisie. Il sera un produit de référence fournissant des informations essentielles sur les formalités, les démarches administratives et les procédures en matière de promotion et de facilitation des investissements, à destination des investisseurs et promoteurs de projets. Disponible en deux versions, arabe et français, le guide sera publié en libre accès sur la librairie des ressources de l’OIM Tunisie et sur les sites officiels des partenaires institutionnels du projet, tels que l’Aneti et l’OTE, et également d’autres structures publiques en relation avec l’investissement.

Deuxième source de devises

La Tunisie peut, en effet, compter sur une diaspora importante, puisque les Tunisiens résidents à l’étranger représentent près de 14,7% de la population totale, en chiffres absolus 1.731.619 selon le dernier recensement (OTE, 2021). Ces derniers contribuent au développement social et économique, notamment à travers le transfert de capitaux sociaux, humains, culturels et financiers.

Leurs transferts de fonds permettent, par exemple, de lutter contre la pauvreté et de réduire les inégalités dans leur pays d’origine (ODD 10.c).

En 2021, les transferts des TRE ont atteint 8.618 MDT, soit 6,6% du PIB (BCT, 2022).

Pour la Tunisie, ces flux représentent la 2e source de devises après les revenus des exportations, contribuant sensiblement au développement socioéconomique du pays.

Notons que le Guide, en avant-première, sera présenté à Milan lors d’un évènement qui sera organisé en collaboration avec la municipalité de Milan, partenaire de l’OIM, réunissant partenaires gouvernementaux et institutionnels, des représentants des bailleurs de fonds et de la communauté internationale, et particulièrement des membres de la diaspora tunisienne établie en Italie.  

Fondée sur les enseignements tirés du projet Mobi-TRE, l’élaboration du guide a été pilotée par l’OIM avec les membres du Comité technique consultatif, à savoir l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (Aneti), l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (Apii), l’Agence de promotion des investissements agricoles (Apia), le Centre de promotion des exportations de la Tunisie (Cepex), le ministère de l’Économie et de la Planification (MEP), l’Office des Tunisiens à l’étranger (OTE) et l’Office national de l’artisanat tunisien (Onat).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici